Interview : Nicolas Duval

ISEGORIA  : Tout d’abord, pourrais-tu te présenter en quelques mots?

NICOLAS : Je suis une personne très rêveuse, qui s’éclate comme un enfant en ayant les réflexions et l’apparence d’un adulte, de nature plutôt zen et timide.

ISEGORIA : Pourrais-tu nous définir ce qu’est le cosplay ?

NICOLAS : Le cosplay consiste à se mettre dans la peau d’un personnage de film, de manga, bande dessinée, jeux vidéos…C’est une tradition entre fans venue du Japon, et qui prend sa racine du nom dans les mots « costume » et « playing », ce qui pourrait se traduire grossièrement par porter le costume et jouer le personnage.

ISEGORIA : Comment es-tu tombé dans cette passion ?

NICOLAS : Je suis très passionné de mangas, et tout passionné se doit de faire une convention au moins une fois dans sa vie. Je vais à Japan-Expo depuis ses débuts, et à chaque fois que je voyais les costumes qui étaient magnifiques, j’avais envie de faire pareil, mais à cause de ma timidité je n’avais jamais osé jusqu’à maintenant. Je me suis lancé dans mon premier cosplay, mais il n’était pas très réussi et plutôt très simple. Là, je me suis dit que la prochaine fois, il me faut des accessoires, comme une grosse épée, armure…Mais le temps consacré à les faire m’avait pris beaucoup plus de temps que je ne le pensais, et au final le résultat était mieux que le dernier, mais pas encore satisfaisant à mon goût. Par contre, à ma grande surprise, ma timidité s’était carrément envolée dans mon costume, je pouvais parler à la première personne qui venait sans avoir une once d’hésitation! Le costume que je fais cette année sera plus abouti vu que j’ai plus de temps pour la fabrication…Je pourrais dire que le cosplay réuni en soit mes passions : le dessin pour les plans du costume, l’électronique pour la mise en place des leds, la robotique pour faire des animatronics eyes, moulage et conception, sculpture, porter le costume une fois fini et …le jouer, c’est devenu un bonheur pour moi. Je m’évade complètement et plonge dans mon monde fantastique.

ISEGORIA : Qu’est-ce qui, selon toi, fait un bon costume ?

NICOLAS : Un bon costume ? il peut y avoir les « beaux costumes », mais les personnes à l’intérieur sont statiques, incapables de correspondre à leur personnages. Et il peut y avoir des costumes « simples », mais les personnes déguisées jouent leurs rôles à fond. Pour moi, un bon cosplay est surtout une personne qui se sent bien dans son personnage. Si elle est mal à l’aise, ça se voit. Mais c’est vrai que si le costume est bien travaillé et que la personne joue bien son rôle, alors c’est top!

ISEGORIA : Quelle est la finalité du cosplay? Quelles sont tes motivations ?

NICOLAS : On a tous une finalité différente, autant que les personnes sont tout autant différentes. Je dirais que pour la mienne, c’est de me mettre dans la peau de mes personnages préférés, ceux que j’aimerai être, et ma motivation pour cela est de voir que ma timidité se réduit au fur et à mesure que je porte des costumes, un très bon point pour moi

ISEGORIA : Que penses-tu du déguisement de manière générale et du masque ?

J’aime le déguisement et les masques, mais plus dans leurs formes les plus complexes. Juste un habit de Batman acheté me plairait moins que sa combinaison qu’on aura fait soi-même. mais le fait de se mettre dans la peau d’un personnage qu’on aime me rend fort et fier, et permet de « m’évader ».